De la misère des nègres


"De petits esprits exagèrent trop l'injustice que l'on fait" aux Africains.


Si j'avais à soutenir le droit que nous avons eu d'entretenir chez les nègres la misère et les guerres, voici ce que je dirais :

 

Les peuples d'Europe et d'Amérique ayant industrialisé ceux de l'Asie, ils ont dû mettre en coupe réglée l'Afrique, pour fournir les matières premières dont ont besoin toutes leurs usines.

Les voyages seraient trop chers, si l'on ne pouvait extraire le pétrole des pays qui ont besoin d'armes pour leurs guerres civiles.

Ceux dont il s'agit sont noirs depuis les pieds jusqu'à la tête ; et ils parlent notre langue de façon si drôle ; qu'il est presque impossible de les plaindre.

On ne peut se mettre dans l'esprit que les droits humains, qui sont si nombreux, puissent s'appliquer, et surtout puissent avoir quelque utilité, dans des contrées si pauvres.

(...)

Une preuve que les nègres n'ont pas le sens commun, c'est qu'ils font plus de cas de comptes à numéros dans les banques, que de l'entretien de leur industrie, ce qui, chez des nations policées, est d'une si grande conséquence.

Il est impossible que nous supposions que ces gens-là soient des hommes : parce que, si nous les supposions des hommes, on commencerait à croire que nous ne sommes pas nous-mêmes humains.

De petits esprits exagèrent trop l'injustice que l'on fait aux Africains. Car, si elle était telle qu'ils le disent, ne serait-il pas venu dans la tête des présidents d'Europe, qui font entre eux tant de conventions inutiles, d'en faire une générale en faveur de la miséricorde et de la pitié ?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Montesquieu - De l'esprit des lois - 1748

pcc FrédéricLN

Merci à Alain Juppé dont l'essai m'a rappelé cet écrit très actuel,

et à F.-X. Verschave dont les écrits m'ont appelé à essayer de l'actualiser ...

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mis en ligne : Lun. - Mars 5, 2001 - 08:50 PM   Accueil :   Aussi sur ce sujet :      


©