Vivre pauvre est un exploit


Vivre pauvre dans un pays pauvre est un double exploit.

Un pays comme le Burkina Faso a un taux de croissance du PNB par habitant positif décennie après décennie depuis l'indépendance, malgré une croissance énorme de la population (environ 3% / an). Performance remarquable. Il reste cependant l'un des 4 ou 5 plus pauvres du monde.

Zimbabwe : que signifiait la propriété privée au Zimbabwe ? quelque chose de pas très différent de l'esclavagisme cotonnier dans le Sud américain des années 1860. Qu'il faille évoluer dans le cadre du droit, certes (comme aux USA de l'époque). Que le régime Mugabe des années 2000 soit catastrophique, certes. Mais ne vantons pas trop celui des années 80-90 qui avait laissé en l'état cet oligopole post-colonial.

Guerres tribales : elles ensanglantent et appauvrissent l'Afrique. Mais aussi les Serbo-Croato-Bosniaques, le Guatemala avec les Guatémaltèques autochtones vs. descendants des Espagnols, etc. Ces conflits n'ont rien d'africains, ils sont hélas humains.

Comment se débrouillerait le Français fier de la réussite de son pays, s'il était d'une famille d'agriculteurs détenant pour seul bien l'usufruit de 2 ou 4 ha de terre, permettant une productivité de l'ordre de 5 quintaux par hectare ? En Afrique, des dizaines de millions de familles arrivent à survivre à cette situation et même à envoyer leurs enfants à l'école, à prendre le risque de nouvelles activités, etc. L'exploit est à mon avis bien plus remarquable que celui des Occidentaux assistés dès le berceau et dotés d'emplois à vie, retraite comprise, s'ils arrivent à passer le concours d'agent de catégorie C de la fonction publique.

Ce n'est que mon avis ...

Mis en ligne : Lun. - Août 23, 2004 - 07:46 PM   Accueil :   Aussi sur ce sujet :      


©