de cet après-midi dans un grand magasin de sport en bord de N14 :

  • une selle de vélo et sa tige pour remplacer celle qui vient de disparaître au parking de la gare d'Argenteuil (2ème fois, zut) ; mais rien à voir avec la suite ;
  • un kit crevaison à deux euros, mais rien à voir avec la suite ;
  • une popote métallique pour les déjeuners ;
  • une casquette "Lady" car c'était le seul modèle blanc ;
  • un peu de crème solaire ;
  • un maillet pour les sardines de tente (merci à R. pour la tente) ;
  • un fil à linge de camping ;
  • un tube de crème de massage ;
  • un sachet imperméable qui ferme pour mettre les habits trempés (le gadget dont j'ignorais l'existence) ;
  • un élastique pour tente, qui en fait servira à porter un "dossard à enfiler" ;
  • 3 bandeaux éponge (pour alterner) ;
  • un short noir (pour alterner avec le gris) ;
  • des sandales (pour alterner avec les chaussures de course) ;
  • reste à retrouver de l'anti-moustique dans mes stocks, à ajouter duvet, socquettes, quelques habits civils, serviettes et brosse à dents, téléphone et pas de mac, 2 paires de chaussures de course identiques à onze euros qui me vont parfaitement, 1 vieille paire de marque avec beaucoup d'amorti et un passant haut pour les lacets (pour les descentes), une paire de Royal Transport™ pour les montées, et c'est fin prêt.

Je ne sais pas pour dimanche, mais samedi ça va être Verdun, Meuse. Le parcours est d'inspiration historique. Pourvu que l'inspiration nous apporte la vitesse.

  • Dimanche 15, nous devrions atteindre, Cirey-sur-Vezouze, Meurthe-et-Moselle.
  • Lundi 16, Masevaux dans le Haut-Rhin.
  • Mardi 17, La Cluse dans le Doubs.
  • Mercredi 18, Thorens-Glières en Haute-Savoie.
  • Jeudi 19, via Les Saisies, Aiguebelle en Savoie.
  • Vendredi 20, Briançon. Tout le monde sait où est Briançon.
  • Samedi 21, Villard-de-Lans, dans l'Isère.
  • Dimanche 22, Saint-Galmier, dans la Loire.
  • Lundi 23, Impy, dans la Nièvre.
  • Mardi 24, on remonte sec jusqu'à Villeneuve-sur-Yonne, et c'est dans l'Yonne.
  • Mercredi 25, via Montmirail, la Ferté-Milon, dans l'Aisne.
  • Jeudi 26, on passe par la clairière de l'Armistice puis à l'est de Compiègne, puis un peu au nord d'Argenteuil pour atteindre Gisors (qui est dans l'Eure, les contours de cette terre giscardienne étant biscornus).
  • Vendredi 27, nous descendons, via l'Épaignes d'Hervé Morin, jusqu'à Ouistreham et son quai.
  • Samedi 28, sans doute à petite vitesse dans la tradition du Tour de France ?, et via Saint-Martin de la Lieue (Calvados) tout près de ce bijou qu'est le château de Saint-Germain-de-Livet, nous rejoignons les "Champs-Élysées" de la France en courant, Bernay, Eure encore, le département du fondateur de la "France en courant" et celui qui sponsorise mon équipe, me dispensant de prendre des maillots (vous l'aurez noté).

Je n'aurai certainement pas l'énergie de bloguer, mais nous pourrions sans doute créer un fil twitter, soit pour toute l'équipe, soit au moins pour les 3 Argenteuillais. On verra.