J'ai vu ce mercredi 23, au Cinéma L'Eden de Montmorency, "Un berger et deux perchés à l'Elysée ?".

Lieu symbolique, puisque Montmorency avait été la première étape de Jean Lassalle, dans la marche qui allait le conduire sur 5000 kilomètres de routes de France !

Mais il s'agit ici de la présidentielle 2017.

Pour qui a vu des documentaires sur la campagne Macron, voici l'exact opposé ! ou un très bon complément.

Zéro cynisme, zéro armada de communicants, zéro mobilier design sur moquettes nettoyées sous vide. Un homme sort ses tripes pour rencontrer le peuple de France et lui proposer, espère-t-il, un autre avenir.

Mon point de vue est particulier : je connais, au moins de vue, presque toutes les personnes de cette aventure présidentielle, à laquelle j'avais participé. Je peux témoigner de la justesse, de l'honnêteté profonde de ce film.

Les réalisateurs ont trouvé une histoire cohérente à raconter dans le chaos d'une campagne sans moyens financiers, pilotée au flair et aux tripes par le candidat : l'histoire du chaos que cela provoque chez eux-mêmes !

J'imagine que cette histoire pourra remuer beaucoup d'autres coeurs, d'autres tripes et d'autres intelligences. 

Ossau_Iraty_affiche.jpg