Argenteuillais démocrate… sans frontière

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Finances publiques-Fisc

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 17 septembre 2014

Des économies dont je ne vois pas où elles mènent - contre le budget supplémentaire 2014

Conseil Municipal d'Argenteuil, suite.

Monsieur le Maire,

Je constate un grand nombre de points d'accord entre — vous me permettrez de dire la gauche et la droite, étant au Centre — dans cette assemblée, et je m'en réjouis. Permettez-moi de m'en réjouir, et d'en rappeler quelques-uns.

Accord sur l'avis de la CRC et les comptes qu'elle établit : voilà quelques conseils qu'il n'y avait pas d'accord sur les comptes. Nous avons enfin une référence commune.

  • Accord, donc, sur le fait que le déficit était plus élevé que ce qui était prévisible au changement d'équipe ; et sur le fait que pour la grande majorité, cet écart vient alourdir le seul budget 2014, sans impact sur 2015 et les années suivantes.
  • Accord sur le montant de la dette : 268 ME à fin 2013 ; et sur la dette de l'agglomération, environ 80 ME, ce qui n'est pas négligeable car Argenteuil est majoritaire dans l’agglomération
  • Accord sur le fait que la Ville a fait des investissements élevés en 2013 et début 2014 ; et que ce sont des investissements réels, non du gaspillage — sinon, qu'est-ce qu'on aurait entendu pendant la campagne.
  • Accord sur le fait que, quelle que soit l'équipe, les investissements auraient été faibles au second semestre 2014 et en 2015, au début du nouveau mandat.
  • Accord sur la nécessité d'économies et d'une meilleure gestion — même s'il y a désaccord sur la date à laquelle a commencé cette meilleure gestion, et sous quels mandats ! Toute Municipalité a besoin de progresser en efficacité, pour rendre le même service avec moins de coûts.

Par ailleurs je suis conscient de la nécessité d’un plan d’économies, sur l’investissement et sur le fonctionnement. Ayant proposé il y a quelques années l’esquisse d’un plan de 100 milliards au niveau national, je ne mégoterai donc pas sur l’ampleur des efforts à faire.

Je poursuis sur les points d’accord entre les deux listes représentées dans cette Assemblée.

  • L’abattement général à la base, dont la suppression a conduit à 6 millions de taxe d’habitation supplémentaire, ne sera pas rétabli en 2015 — il aurait fallu voter ce rétablissement que vous aviez prévu, à ce Conseil, ce n’est pas soumis au vote.
  • Autre point d’accord, il n’est pas possible d’augmenter les impôts déjà très élevés, à la limite du supportable.
  • L’équilibre budgétaire ne semble pas possible en 2014, compte tenu de l’historique.
  • Les charges de personnel sont en forte augmentation (environ 85 ME sur 2014).
  • Les charges de personnel particulièrement élevées à Argenteuil ont pour contrepartie moins d’achats de prestations au privé, car la Ville assure en interne des services qui ailleurs sont privatisés. Le coût total n'est pas particulièrement élevé à Argenteuil — en tout cas, je ne l'ai pas entendu dire.
  • Réduire les coûts salariaux en ne reconduisant pas les contrats (170 faites, 400 annoncées, sur 2207 emplois au tableau en mai 2014 = soit presque 1/5ème du personnel) coûte cher : des allocations chômage pour 70% du salaire antérieur, vous avez rappelé ce chiffre. Votre plan conduirait donc à verser jusqu’à 1/7 de la masse salariale de la Ville à des agents qui ne travailleront pas.
  • Les emplois que vous supprimez, pour beaucoup des emplois d'animation ou périscolaires, rendaient des services partiellement financés par les utilisateurs : avec une telle réduction de l'effectif employé, il faudra tôt ou tard prévoir une baisse de recettes.

Le journaliste Nicolas Doze, qui n’est à ma connaissance ni d’extrême-gauche ni frondeur, écrivait il y a quelques jours sur Twitter : « Si l'on veut des réformes il faut … leur donner du sens. En ne sortant que des choses noires qui appauvrissent c'est mort. » Le mot « noir » est hélas particulièrement juste dans cette Assemblée où les seules photos de la ville que montre le Maire sont des photos de poubelles ; où il qualifie l’opposition de « force maléfique » ; où il compare le leader de l’opposition aux négationnistes de l’Holocauste.

Quelle est la stratégie de la Municipalité pour qu’Argenteuil redevienne prospère et attractive ?

Peut-être pensez-vous que dans la situation actuelle de la ville, il est difficile de définir une stratégie ? Mais c’est l’inverse ; c’est aujourd’hui qu’elle en a besoin. Si tout était facile, il suffirait de gérer au jour le jour.



Est-ce la discussion d’aujourd’hui ? Bien entendu. Dans toutes les collectivités publiques, ce sont les débats budgétaires qui permettent de peser les priorités.

À défaut de stratégie, quelle perspective pour 2015 ? Vous indiquiez en Commission Permanente, Monsieur Péricat, que votre n'assurerait l'équilibre ni en 2014, c'est une chose, ni en 2015. Alors où allons-nous ? Quels sont les chiffres ? Pour le vote du budget de l’État, le Ministère des Finances fournit des projections à 3 ans. Si au moins nous avions 2015 ? J'aimerais avoir des chiffres intégrant l’impact de la sortie votée de l’agglomération : entre 2 et 4 millions d'euros de perte de dotation d’Etat, selon que se réaliserait ou non le miracle de créer une nouvelle agglomération en quelques semaines.



À défaut de vue d’ensemble de ce que vous construisez pour 2015, voyons-nous au moins où mènent les économies que vous mettez ? Sinon, le plan d’économies risque d’aggraver la situation en payant, au final, 2 personnes — l’ancien agent et la personne qui doit reprendre son travail — au lieu d’une.



Et si même vous deviez supprimiez des postes dans tous les services, contraint et forcé ! Mais vous allez nous faire voter un nouveau tableau d’effectifs qui crée 40 emplois supplémentaires ! Dont 25 adjoints techniques, parmi lesquels 23 déjà pourvus ! Qu’allez-vous dire aux agents dont vous mettez fin au contrat !



Je ne vois ni stratégie, ni perspectives, ni cohérence dans les économies que vous annoncez. Et j’aurai donc le regret de voter contre.

vendredi 18 juillet 2014

Ce que j'ai dit au Maire sur l'agglomération…

La coutume au Conseil Municipal, à défaut de règlement intérieur, limite à 1 personne le droit d'interventions de l'opposition sur un même sujet[1]. Je confie donc à l'écrit ce que j'aurais souhaité dire aux élus et au Maire, qui met au vote la dissolution de l'agglomération d'Argenteuil-Bezons, sans avoir de solution de remplacement, renonçant ainsi à 4 millions annuels d'euros de l'État, alors même qu'il tremble d'émotion, dit-il, devant la situation financière de la ville.

Le Maire adjoint dit pourtant à l'instant : "il faut qu'Argenteuil ne reste pas seule !…"

Mise à jour : j'ai pu faire cette intervention et en remercie le Maire pour la conduite du débat.


Monsieur le Maire, mesdames et messieurs les élus,

Il m’arrive quelquefois, comme à vous certainement, d’échanger avec un jeune, ou avec quelqu’un de ma génération, qui se sent mal là où il est. « Je me sens pas bien là-bas, je pose ma dèm’ ! », ou même « Je me sentais pas bien là-bas, j’ai posé ma dèm, je cherche. Qu’est-ce que tu me conseilles ? »

La discussion, je suis sûr que chacun de vous a eu la même, ça donne :

  • Tu veux faire quoi après ?
  • Oh, je cherche.
  • Qu’est-ce qui va pas là où tu es ?
  • Oh, y a Untel avec qui je m’entends pas.
  • Et sinon, pour l’argent, ça allait ?
  • Oui, je peux pas me plaindre, surtout qu’y a la crise partout…
  • Et pour tes dépenses, ton loyer, tu as de quoi ?
  • Bon, j’ai un peu de côté, mais y va falloir que je trouve vite, là, j’ai un peu besoin d’aide.
  • Ben écoute, la première chose, si tu peux encore rattraper ta dèm’, ça serait la première chose. Tu pourrais tout reprendre dans l’autre ordre, non ? Trouver d’abord, et poser ta dèm’ ensuite ?

Chacun de nous donnerait le même conseil. N’est-ce pas ?

Alors aujourd’hui, chacun de nous donnera le même conseil à Argenteuil.

Car la situation dans laquelle se présente la Municipalité est encore plus évidente que les situations individuelles dont je viens de parler.

La Municipalité ne nous explique pas qu’elle a « un peu de côté ». Elle nous explique qu’elle n’a plus un euro en caisse, que l’État lui a déjà bloqué ses dépenses, et qu’elle risque d’être mise sous tutelle d’un instant à l’autre[2].

Or l’agglomération ne rapporte pas un peu, elle rapporte « le maximum du maximum ». 4 millions par an net de dotations d’État, sans contrepartie[3]. C’est d’ailleurs pour cela que, Monsieur le Maire, vous l’aviez créée.

Vous ne nous dites pas « il y a Untel avec qui je ne m’entends pas » (ce serait une raison, complètement immature bien sûr, mais au moins ce serait une raison). Vous nous dites « je le fais parce que j’ai le droit de le faire ». [4]On peut relire la délibération et la note de synthèse à l’endroit et à l’envers, aucune motivation n’y est donnée pour cette décision, aucun avantage n’est annoncé pour Argenteuil et les Argenteuillais.

Monsieur le Maire, avec votre équipe, vous nous dites « je cherche une nouvelle agglo ». Mais vous avez déjà cherché, même par voie de presse, et vous vous êtes fait claquer la porte au nez. Nous entendons en Commission Unique « pas question qu’Argenteuil reste tout seule sur le carreau ! » (et M. Péricat vient de le répéter), mais, avec cette délibération, Argenteuil se mettrait elle-même sur le carreau.

Monsieur le Maire, vous ne nous donnez pas le moindre élément tangible sur le fait que quelqu’un veuille accueillir Argenteuil. Au contraire, ce que vous nous dites, c’est : j’espère qu’une des communes contiguës d’Argenteuil et pouvant entrer dans le Grand Paris (donc Saint-Gratien, Gennevilliers ou Colombes) créera dans les prochaines semaines une nouvelle agglomération qui serait destinée à se fondre un an plus tard dans le Grand Paris (il y a des gens qui n’auraient que ça à faire, créer pour dissoudre), et qui en plus voudrait, entre temps, accueillir Argenteuil, le tout avant le 31 décembre. Si c’était un autre Maire qui vous disait « mon plan, c’est ça », je suis certain que vous répondriez : « écoutez, cher collègue, si tout se réalise selon votre plan, bravo, félicitations, et si vous voulez que votre commune quitte son agglomération actuelle, il sera grand temps de le voter à ce moment-là. ».

Pour quelqu’un d’autre, je suis certain que vous auriez ce bon sens. Alors ayons-le ensemble pour Argenteuil.

La délibération que vous voulez nous faire voter, Monsieur le Maire, coûterait aux Argenteuillais 4 millions sur l’année 2015, et d’autres peut-être ensuite, sans la moindre contrepartie.

Et même si le scénario miracle se réalisait et que Colombes voulait se marier avec Argenteuil (tous les Colombiens tomberaient de l’échelle, mais soit, faisons cette hypothèse), même dans ce cas, la dotation d’agglomération serait bien inférieure à celle dont nous bénéficions actuellement avec Argenteuil-Bezons, au moins 1 million de perdu si ce n’est 2[5].

Monsieur le Maire, mesdames et messieurs les élus, nous ne débattons plus sur des sujets avec un pour et un contre. Il ne s’agit plus d’emprunts plus ou moins toxiques d’une part, ou plus ou moins bon marché d’autre part ; nous ne parlons plus d’un feu d’artifice qui coûterait 32000 euros d’un côté et célébrerait la fête nationale de l’autre ; nous ne sommes plus sur des embauches qui rendraient tel service d’un côté au prix de telle masse salariale de l’autre ; nous ne parlons plus d’investissements qui créent de la dette d’un côté et un actif de l’autre côté.

Non. Nous parlons d’une délibération qui ferait perdre à Argenteuil X millions d’un côté, avec de l’autre côté, en face, un vœu solennel, c’est-à-dire rien.

Monsieur le Maire, expliquez-nous donc, soit qu’Argenteuil peut se passer sans aucun inconvénient des 4 millions de la dotation d’agglomération, soit que votre délibération rapportera à elle seule ces 4 millions. Et dans le cas contraire, je vous invite à retirer cette délibération.


Monsieur Mothron me répond… que la situation financière d'Argenteuil est tragique. Que n'en tire-t-il la conclusion !

Notes

[1] Finalement, Mme Colin, M. Debeaud, M. Camilleri, sont invités à s'exprimer ; je tenterai ma chance

[2] Enfin, de tutelle, il n'a pas reparlé cette fois-ci.

[3] 5 millions pour l'ensemble de l'agglomération, dont Argenteuil représente environ 80%.

[4] Correction du 19 juillet : je n'ai pas prononcé cette phrase de mon texte rédigé, puisque le Maire a bel et bien expliqué en large et en travers que la raison de la dissolution, c'était sa volonté de ne plus travailler avec Philippe Doucet.

[5] Parce que le coefficient d'intégration fiscale serait certainement moindre, et parce que que le potentiel fiscal moyen des communes serait plus élevé. Voir la règlementation expliquée ici par l'AMF.

jeudi 12 juin 2014

Réunion de quartier à Argenteuil, en ±98 tweets

C'était hier à 20h aux Coteaux, école Lapierre — et avant ou après, dans les autres quartiers. Je laisse les numéros de tweets pour faciliter la discussion ou les questions.


Réunion de quartier à #Argenteuil : G. Mothron introduit par une série de chiffres faux sur l'historique de la dette... 1/x

Xavier Pericat enchaîne avec l'évaluation bidon de l'épargne brute (excédent du budget de fonctionnement) 2/x

X. Péricat exploite un indicateur, l'épargne nette, non pertinent pour l'analyse fi. d'une collectivité http://acofil.canalblog.com/archives/2008/06/17/9605954.html

4/x : 59% de la hausse des recettes fiscales sont venus de la hausse des taux, 41% d'autres raisons (ça me semble plausible)

5/x : salle de l'école Lapierre bien pleine, +-140 personnes.

6/x : X. Pericat critique ceux qui accusent la baisse des dotations d'Etat. Qu'il relise sa délibération sur le budget 2014 :-)

7/x : charge financière (intérêts de la dette) : 73 € par an et par habitant selon X. Pericat

8/x : X. Pericat s'en prend aux investissements "inutiles, que chacun voit" sans en citer un seul :-)

9/x : X. Pericat dénonce la hausse des investissements entre début et fin de mandat... Comme si ce n'était pas le cas général !

10/x Évidemment le montant 2013 n'était pas reproductible, comme le dit X. Pericat : mais le pgr Doucet ne le prévoyait pas...

11/x ... Tandis que le programme Mothron était bourré d'investissements nouveaux et coûteux ! #irresponsable

12/x : "4ème ajournement de chantier sur la halle des sports, équipes non payées depuis 6 mois" selon X. Pericat

13/x : X. Pericat estime que la ville aura beaucoup de mal à trouver des prêteurs. On parie ?

14/x : X. Pericat reconnaît que le "ratio de désendettement" (en années) est un indicateur très volatil. #EnEffet

15/x : ... Et ça ne l'empêche pas de consacrer plusieurs minutes à l'exploiter et commenter le "dérapage" !!! :-)

16/x : le public semble croire ce qui lui est présenté sous logo du "cabinet Klopfer". :-(

17/x mais ce sont, X. Pericat le dit, les chiffres du compte adm. voté par la nouvelle équipe... Et jugé illégal par l'ancienne.

18/x : X. Pericat s'en prend au "drame" des délais de paiement de la Mairie...Pourtant stables à 7 j près entre 1/2013 et 1/2014

19/x (mais ce chiffre là, X. Pericat ne le donne pas).

19/x : X.Pericat s'en prend au tract (pourtant exact) distribue par l'opposition à l'entrée en le qualifiant de torchon #lisezLe

20/x : x. Pericat prête à Michel Klopfer des propos qu'il n'a pas tenus, en tout cas pas en public. :-(

21/x : 2ème graphique comparant Argenteuil 2013 (dernière année de mandat) aux autres villes 2012 #TrucageFacile

22/x : situation "carastrophique" au vu du déficit 2013 ? Oui, si le chiffre était juste.

23/x : X. Pericat rappelle la non-augmentation d'impôts entre 2001 et 2008... Cause directe de celle de 2009.

24/x : j'ai raté une ou deux énormités au passage, désolé.

24/x : X. Pericat reconnaît (implicitement !) que le compte 2013 est illégal car non conforme a celui du trésorier.

26/x : X. Pericat indique que le "contrôle de légalité" (préfet !) à saisi la Chambre régionale des Comptes.

27/x X. Pericat détaille les 10 millions d'impasse budgétaire 2013 selon lui (contestés par la majorité précédente)

27/x "quand a partir du mois de novembre vous payez les salariés sur l'année d'après..." Prétend M. Pericat

28/x : "une collectivité correctement gérée serait à 52-53% de frais de personnel" : ?

29/x : X. Pericat annonce 1,4 me de baisse des charges de personnel... Par "contrats non reconduits"...

30/x :... Alors que celui de 2013 a été faussé de +-3me selon l'equipe sortante ; cela ferait 1,6 ME de HAUSSE !

31/x : tiens, un auto- rectificatif ! La dette agglo n'est plus de 100 mais 85 ME. #AmeliorationSuperRapide

32/x : X. Pericat rappelle que la taxe d'habitation va augmenter vue la suppression de l'abattement général en 2013...

33/x : et ne fait pas allusion pour l'instant à sa promesse de campagne, de rétablir cet abattement !

34/x : Eh non ! Aucune référence aux promesses de rétablissement de l'abattement, ou de baisse des taux "en avril 2014" !

35/x : G. Mothron: "la tutelle, ce sera(it) obligatoirement des impôts supplémentaires."

G. Mothron déplore la proportionnelle a l'élection de l'agglomération...Loi qu'il avait votée !

37/x : G. Mothron dit avoir proposé à D Lesparre la présidence de l'agglomération.

38/x : G. Mothron trouve "inadmissible" que l'agglomération soit présidée par Philippe Doucet.

39/x : "les agglomérations ou villes mitoyennes du Grand Paris peuvent le rejoindre, en le votant avant fin juillet".

40/x : G. Mothron : L'agglomération du Parisis nous a redit Non comme il y a 10 ans.

41/x : a moins de fusionner val et Forêt + Parisis + Argenteuil soit 400000 habitants "jusqu'â l'Oise" #DrôleDIdée

42/x : "les villes de la Boucle de Seine prêtes à nous accueillir" (qq. applaudissements)

43/x "notre engagement : pouvoir à terme baisser les taux" G Mothron #MalLuSesPropresEngagements

44/x : "en 2001 j'ai demandé a chaque service 10% d'économies sur le fonctionnement hors salaires ; on a fait 8,5%" G Mothron

... Soit 1 gros % du budget "et Grace a ça on n'a pas augmenté les taux jusqu'en 2008" #CteBlague

46/x : fait passer des feuilles de candidature pour les prochaines assemblées de quartier.

47/x : question : postes supprimes dans l'éducation ? G Mothron : 600 agents municipaux dans les écoles, et >30% d'absentéisme.

48/x : il y avait des remplaçants, "cercle vicieux car alors on hésite moins à s'absenter pour certains" G Mothron

49/x : question "le besoin reste le même" G.Mothron "sur le terrain on gardera la même service"

50/x : G. Mothron "rythmes scolaires (applaudissements à ces mots) : un coût supplémentaire de 1,5 M, et nous on n'a pas un c."

51/x : G Mothron ce jour "au cabinet du Ministre de E. N., où on ne nous a pas totalement fermé la porte pour repousser d'un an"

52/x : ramassage des candidatures pour les futures assemblées de quartier.

53/x : parents dans la salle : on a "reçu les horaires sur les cahiers de liaison". "Vous aviez fait une promesse !"

53/x: G.Mothron "ce que nous essayerons de régler la semaine prochaine" q: "si le Préfet vous oblige, on sera informés comment?"

55/x : "le centre de loisirs Lapierre c'est 130 gosses gardés par 4 personnes"

56/x : "si le préfet fait appliquer le décret rythmes scolaires, que ferez-vous ?"

57/x : G. Mothron reconnaît comme "pas normal" un non-renouvellement de contrat par LRAR le 12 mai pour le 12 mai.

58/x : si réforme des rythmes adoptée, "c'est le Préfet qui gérera, pas moi" dit G. Mothron

59/x : les parents reviennent au courrier reçu de l'académie (début des classes a 9h).

60/x X. Péricat répond : logique car Argenteuil n'a pas fixé d'heures, "maintenant la partie elle n'est pas jouée"

61/x : X. Pericat : les postes non-renouvelés sont sur des fins de contrats de très court terme, Cdd de 6 mois ou moins.

62/x : X. Pericat : la baisse des dotations de l'Etat c'est 8 millions dans 3 ans (4?), "c'est totalement impossible"

63/x : sage-femme demande RV, en grève pour statut medical, et se plaint de locaux "insalubres" et de travaux annoncés annulés

64/x : G Mothron : budget hôpital non lié à celui de la ville. bâtiment L de Vinci assez récent mais "a mal vieilli"

64/x : la direction de l'hôpital restée 30 ans "ce n'est pas très bon en général"

66/x: question "il y a plein de potentiel à Argenteuil" avez-vous dit, "comment allez-vous le valoriser?" "Il n'y a pas de peps"

67/x : X Pericat répond sur la Cfe : a "largement augmenté l'année dernière, délibér. de l'agglo 2012, 900 KE de recettes en +"

68/x : X Pericat "on avait pris l'engagement de revenir à la situation antérieure" mais minoritaires a l'agglo.

68/x : X Pericat : "si nous rejoignons grand Paris ou Parisis ça fera baisser les taux car communes plus riches"

68/x : X Pericat : le but du grand Paris c'est une péréquation du 75/92 vers le 93, nous voulons en beneficier aussi.

70/x : selon X Pericat le siège de la communauté d'agglo "ne rapporte rien", on y a mis "Pôle emploi en ZI" (sans loyer ???!)

71/x : X Pericat :"si l'agglo est dissoute il faudra vendre ce bâtiment" (certes, il est visiblement prévu pour)

72/x : G Mothron : "sartrouville dans le même état qu'Argenteuil il y a 30 ans a changé, des entreprises d'A. y sont parties."

73/x : G Mothron déplore le départ de la Sagem d'Argenteuil "son berceau" vers Eragny...

74: pcq le Maire d'Eragny "a été plus rapide" que celui d'Argenteuil, selon G.Mothron, à accepter le regroupemt de la R&D sagem

75/x : "petit artisan entre 100 et 180000 de CA" veut quitter Argenteuil. G. Mothron répond : chgt d'agglo au 31/12/14.

75 : "natif d'Argenteuil" : "rénovations urbaines ? Qd on passe le pont on voit que les routes ne vont pas ; dangereuses".

77/x une dame répond de la salle : "et les quads, et les 2 roues ?"

78/x : la q. continue sur les couleurs des candélabres, leurs sphères "jamais nettoyées", la fresque "effrayante" de Pignon ;-)

79/x : Gilles Savry, adjoint au développement urbain, répond qu'Argenteuil s'est densifiée depuis 6 ans. Le réseau est étroit,…

80/x : ... La circulation difficile, "il faut rouvrir le dialogue". La fresque, eĺle, est protégée et restera !

81 : G Savry : "la Croix Rouge a toujours dit qu'elle viendrait pas" faire une m. de retraite sur l'ex-terrain de l'Ecole N-Dame

82/x : X. Pericat annonce la vente de patrimoine foncier (pourtant, très peu de recettes de cession budgétées pour 2014).

83/x : X Pericat déplore le stationnement anarchique dans le quartier du Val Notre-Dame. solution annoncée : "ne pas densifier"

84/x : Philippe Vasseur, adjoint référent de quartier et coordinateur des référents, "très optimiste" sur la participation.

85/x : q. "Jamais vu ça, la rue des Vignes aux Moines devenue l'enfer, très passante, à mettre en sens unique".

86/x : q. d'Argenteuil natation, qui a reçu 50% de la subvention municipale, au sujet du solde.

87/x : "quitter l'agglo, ça va coûter combien ?"

88/x : même personne : "la piscine, pas terminée d'ici longtemps, va devenir quoi ?"

89/x : la doyenne de l'assemblée félicite les nouveaux élus qui devraient "sortir la ville de l'ornière".

90/x : "les quads au ras des fenêtres, il y en a un, il a failli écraser ma chienne, de rage"

91/x : G Mothron : créée "pour contrôler les quartiers", la police municipale "n'est pas bcp sortie du centre ville".

91/x : G Mothron alerte sur une nouvelle vague de cambriolage aux Coteaux ; 4 personnes arrêtées dont 3 (?) Argenteuillais.

92/x : G Mothron veut donner plus de "moyens de formation" au service de "médiation" et que la police m. soit présente en soirée

93/x : X Péricat : bcp de missions ont été transférées à l'agglo. La loi nous oblige a grossir > 200000 habitants : choisir où.

94/x : X Pericat : changeant d'agglo, on déménagera avec notre dette. "On a tout à gagner".

95/x : pour X Péricat, les sujets d'une agglo (voirie, espaces verts...) "transcendent les clivages droite-gauche".

96/x : G Mothron indique que le solde de subvention d'Argenteuil Natation sera voté le 30 juin (?).

97/x : demandes de bus qui circuleraient le soir dans les Coteaux !

98/98 réunion de quartier aux Coteaux : "merci à toutes et à tous !"

- page 1 de 57